Mardi 13 juin 2017, Hôpital Saint Jean de Dieu, salle Henri Ey, 11h30

Colloque en sciences humaines organisé par le LEACM , en collaboration avec   l’Espace METEORE, Méthodes et Outils de Recherche et d’Evaluation

Le bien être professionnel et personnel : un défi pour l’hypnose, effet de mode ou efficacité ?

par  Emma Guillet-Descas

Maitre de Conférences-HDR à l’Université Claude Bernard / Lyon 1,

Psychologue, et Praticienne d’hypnose.

Ses recherches s’intéressent aux problématiques de motivation, d’engagement, de régulation émotionnelle et de bien être notamment chez les sportifs. Praticienne de l’activation de pleine conscience.

Le mot hypnose vient du grec hypnos qui signifie « sommeil », popularisé par James Braid, un médecin anglais, en 1843. Celui-ci pensait initialement que l’état hypnotique était une forme de sommeil. Lorsqu’il s’est rendu compte que ce n’était pas réellement le cas, il a tenté de modifier ce terme en « monoïdéisme ». Comme le nom original était commercialement plus viable, d’après certains praticiens, le terme hypnose est alors resté. D’après le Petit Larousse, l’hypnose serait un état de sommeil artificiel provoqué par suggestion. En réalité, parler de sommeil est une erreur. Dans l’état hypnotique, le patient entend ce qui l’entoure, se trouvant ainsi dans un « état de conscience modifiée » (EMC), ce qui n’est pas le cas lors du sommeil.

Au cours de cette intervention, il sera rappelé brièvement les fonctions et utilisation actuelles de l’hypnose thérapeutique qui s’éloigne de l’hypnose-spectacle popularisée récemment lors d’émissions télévisées. Cependant, le propos central se focalisera sur l’utilisation de l’hypnose dans un but d’optimiser les ressources mentales chez tout un chacun et donc son bien être (la transe hypnotique ou état de pleine conscience), en faisant un parallèle avec les techniques hypnotiques utilisées pour améliorer les performances sportives.

 

 

 

Call for contributions

(DEVL-HR-AmI) ECAL’2017 Workshop

Developmental learning and representation building in human-robots and ambient intelligence systems

This workshop is organized as a joint event with ECAL2017 Conference to be held in Lyon, France, 4–8 September 2017.

The aim of the workshop is to bring together researchers interested in developmental learning and bio-inspired approaches for artificial cognitive systems and practitioners from digital industries, robotics and Ambient Intelligence systems, to exchange their knowledge and experiences regarding the question of building representations in human-robots and Ambient Intelligence Systems. The workshop’s aim is also to cross fertilize the exchanges between participants from different disciplines and sectors, around the progress of the state of the art in foundational theories and their potential transfer and deployment in applications in real world settings, with robots and Ambient Intelligence Systems. A particular attention will be given to steer the program towards bridging the gap between theory and practice. This event will be backed by the ANR Labcom project Behaviors.ai (Project of a joint laboratory between the LIRIS-CNRS laboratory and the Hoomano company). The aim of Behaviors.ai is to investigate new approaches of artificial intelligence, and more precisely developmental learning, to create new ways to interact with social robots to make them more empathetic and able to continuously learn as they interact in “real life” environments.

The focus of the workshop will be on the issue of autonomous “Representation building”, in artificial cognitive systems, through internal mechanisms, following bio-inspired approaches and developmental learning approaches, especially considering hybrid systems involving humans and artificial systems like robots or ambient intelligence systems.

The workshop topics of interest are (non-exhaustive list):

  • Co-construction of meaning between human artificial agents (robots/ambient system)
  • Abstracting representations from sensorimotor patterns to higher level cognitive capacities;
  • Bio-Inspired mechanisms for cognitive self-development;
  • Potential applications of developmental theories in robotics and ambient artificial intelligent systems
  • Knowledge transfer, transfer learning, representation sharing ..
  • Evolutionary approaches and mechanisms for cognitive development in artificial systems
  • ..

The program of the workshop will contain:

  • Sessions with a selection of presentations from submitted papers and invited papers addressing targeted topics.
  • A session dedicated to industrial presentations
  • A demonstration session: A selection of demos from submitted contributions to a call for demos and invited demos addressing targeted topics.
  • A panel session involving participants from Industry and Academia

Scientific Organization Committee

Important Dates

  • Abstract submission : June 10, 2017
  • Full Paper or Demo Submission : June 15, 2017
  • Notification : July 20, 2017
  • Camera Ready due : July 31, 2017
  • Workshop date : September 4, 2017.

Submissions

Submissions from both academia and Industry are welcome as far as the submitted content is relevant to the topic of the workshop. Research papers, experience reporting, position papers or demonstrations will all be considered by the scientific committee.

Submission format follows the guidelines of ECAL 2017 Conference (https://project.inria.fr/ecal2017/submission-guidelines/).

Please note that submission link for the workshop is: https://easychair.org/conferences/?conf=devlhrami2017

– For research or application papers, there are two options for submission: either full paper or extended abstract. Note that the format is exactly the same for both options. The differences reside in the number of pages and type of contents:

– Full papers have an 8-page maximum length and should report on new, unpublished work.

– Extended abstracts are limited to a 2-page length and can report on previously published work, with an emphasis on how the submission will contribute to enrich discussions and exchanges during the workshop.

– Industrial papers reporting successful experiences or challenging ongoing developments related to the workshop topic are particularly welcome and could be in either short format (2-page length limit) or long format (8-page length limit).

– Demonstrations related to one of the mentioned topics or other topics related to the general theme of the workshop, are also very welcome. A demonstration submission is limited to 6-page length, with a description of the addressed problem and the objectives of the demonstration, the demonstrated scenario and the main observations or results shown by the demonstration. A link to a video of the demo is appreciated.

Each submission should be uploaded as a single file, in PDF format only, to the Easy Chair system:

https://easychair.org/conferences/?conf=devlhrami2017

All submissions will undergo a detailed peer review process. Full papers will be reviewed for relevance, scientific quality, sound methodology and use of appropriate analysis techniques. Abstracts will be reviewed for relevance and quality. Both papers and extended abstracts will be considered for oral presentation, without distinction between full papers and extended abstracts. Accepted papers and extended abstracts will be combined in the workshop proceedings.

NOTE: At least one author of every accepted paper must be registered 30 days prior to the conference, or the contribution will be withdrawn from the program and the proceedings.

Prof. Dr. Leonardo Lana de Carvalho

Professor Adjunto UFVJM – Departamento de Computação – DECOM.

Orientador no Mestrado em Ciências Humanas – MPICH / Linha: Linguagem, Filosofia & Cultura.

Email institucional: leonardolana.carvalho@ufvjm.edu.br


Prof. Salima Hassas

LIRIS, Batiment Nautibus, Université Claude Bernard Lyon 1
43 boulevard du 11 novembre 1918, 69622 Villeurbanne cedex, France
https://liris.cnrs.fr/salima.hassas
E-mail : hassas@univ-lyon1.fr
Tel : (33)  4 72 43 27 90
Fax : (33) 4 72 43 13 12

Cycle des Rencontres en Sciences Humaines & Sociales

Mardi 21  mars 2017 – Hôpital Saint Jean de Dieu,

10h30 -13h, salle Henry Ey

Rencontres organisées conjointement par l’Espace METEORE et le LEACM.
Elles permettent les échanges entre chercheurs en sciences humaines et professionnels de l’hôpital et s’inscrivent dans une démarche de valorisation de la recherche.

Le langage universel du corps

rencontre avec Philippe Turchet

animée par Armelle Jacquet,  linguiste & psychologue clinicienne, chercheur en Neurosciences du langage,  Université Paris Ouest – Nanterre La Défense,  Modèles Dynamiques Corpus  (MoDyCo, UMR 7114 du CNRS & LEACM)

Au fil de ses observations du langage corporel humain, Philippe TURCHET a compilé un ensemble de signes constants récurrents (mouvements des yeux, des mains portées au visage, par exemple), en lien avec la parole.

Ses observations l’ont amené à l’élaboration d’une grille de ces constantes dont le sens accompagne inconsciemment nos dires.

Le néologisme Synergologie veut dire : Syn-(être ensemble) -ergon- (actif) –logie (science de).  Intimement liée aussi aux sciences du langage et de la communication, la synergologie rejoint la psychologie et l’éthologie.

Les intervenants vous présenteront cette discipline très visuelle, en l’illustrant d’exemples. Ensuite, ils répondront à vos questions, afin de partager la complexité du langage corporel, en en distinguant les différentes facettes.

Philippe Turchet habite au Québec. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation sur la Synergologie et le langage du corps ; il publie également dans des revues spécialisées en Sciences du langage. Actuellement, il rédige une thèse de Sciences du langage, à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, UMR 7114 du CNRS, MoDyCo et à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Ouvert à tous

Inscription auprès de l’Espace METEORE : patricia.faure@arhm.fr

Affiche synergologie >>

Voir aussi

  • Turchet, Ph. & Jacquet-Andrieu, A. (2016). Ruptures de communication en contexte exolingue duel à partir d’indices du langage corporel. ….texte >>
  • Jacquet-Andrieu, A. et Turchet, Ph. (2016). Paradoxe de la diversité des idiomes et de l’universalité d’une part de leur mimogestualité. …..texte>>

Réunions de bureau

20 Jan

Mardi 17 janvier 2017, 17h, Hôpital Saint Jean de  Dieu Suite au décès de Robert Martin, Patricia Faure est nommée présidente par intérim. Mardi 6 décembre 2016, 17h, Hôpital Saint Jean de  Dieu préparation AG plans 2017 Mardi 17 mai … Read More »

HommageRMC’est avec tristesse que nous vous informons du

Décès, ce 26 décembre, du professeur Robert Martin,

au terme d’un an de combat contre la maladie.

Professeur à l’Université de Lyon, Robert Martin y avait créé puis dirigé pendant une trentaine d’années le laboratoire LEACM (« Laboratoire d’études et d’analyse de la cognition et des modèles ») avant de présider le Laboratoire d’Etude et d’Analyse des Comportements et des Motivations, sur le site de l’hôpital Saint Jean de Dieu, à Lyon.

Parution chez Publibook, 93200, Saint-Denis, d’un 3e livre de Louis Frécon

Arithmétiques

qui succède à

L. Frécon, Eléments de Mathématiques Discrètes, PPUR, Lausanne, 2002

L. Frécon & O. Kazar, Manuel d’Intelligence Artificielle,  PPUR, Lausanne, 2009

 Cycle des Rencontres en Sciences Humaines & Sociales

organisées par l’Espace METEORE et le LEACM, permettant les échanges entre chercheurs en sciences humaines et professionnels de l’hôpital, et s’inscrivent dans une démarche de valorisation de la recherche.

Mardi 14 juin 2016
Hôpital Saint Jean de Dieu, 11h45 -13h15, salle Henry Ey

Stress et trauma psychique : bases neuroscientifiques

Conférence-débat animée par

Dr Nathalie Prieto, psychiatre

photo NP
 Si le stress fait partie de notre quotidien, le traumatisme psychique, bien que fréquent, représente une effraction qui déborde les capacités du sujet et qui va profondément l’affecter. Savoir comment le traumatisme psychique agit sur notre cerveau en modifiant nos processus mnésiques et notre fonctionnement physiologique aide à mieux comprendre l’impact qu’il peut avoir sur la santé et la vie sociale. Appréhender la genèse du phénomène est, de plus, essentiel à la prévention et au traitement des troubles qu’il occasionne. Cette rencontre permettra d’aborder ces différents aspects et d’en débattre avec les participants.
Psychiatre et médecin légiste, Nathalie Prieto est praticien hospitalier, responsable de la Cellule d’Urgence Médico-Psychologique Rhône-Alpes-Auvergne, basée à l’hôpital Edouard Herriot à Lyon, et elle participe également à la recherche épidémiologique en santé mentale, notamment dans le champ du traumatisme psychique.
Ouvert à tous
Inscription auprès de Patricia Faure : patricia.faure@arhm.fr

 Cycle des Rencontres en Sciences Humaines & Sociales

organisées par l’Espace METEORE et le LEACM, permettant les échanges entre chercheurs en sciences humaines et professionnels de l’hôpital, dans une démarche de valorisation de la recherche, et avec le concours  du CRIS (Université Claude Bernard, Lyon)

Mardi 18 mai 2016
Hôpital Saint Jean de Dieu, 11h45 -13h15, salle Henry Ey

Psychologie positive: théorie et application au monde du travail.

Conférence-débat animée par

Elena Battellocchi, psychiatre

Thème :  Comment construire son propre bien-être, quotidiennement et au travail.

Pourquoi certains individus arrivent à ne pas développer des troubles psychiatriques malgré l’exposition aux mêmes facteurs stressants que d’autres individus malades ?
Quels sont les mécanismes psychologiques qui permettent de développer un état de bien-être et de plénitude ?
Quels sont les processus qui sous-tendent la créativité ?
Est-t-il possible de les apprendre et les appliquer dans la vie quotidienne ?
La psychologie positive est née au début des années soixante dix grâce aux chercheurs qui ont tenté de répondre à ces questions. Depuis, leurs découvertes ont été appliquées dans plusieurs domaines : l’éducation, l’organisation du travail, le monde du sport etc.
Cette présentation est un bref voyage à la recherche d’un changement de perspective et ses applications pratiques.

Licenciée en Médecine et Chirurgie par l’Université de Rome « Tor Vergata », Elena Battellocchi est spécialisée en psychiatrie et titulaire d’un Master en « Psychologie du sport » obtenu au « Centre d’étude et de formation en psychologie du sport » à Milan. Depuis avril 2013, Praticien Hospitalier au Centre Hospitalier « Saint Jean de Dieu », elle s’intéresse à la recherche dans le domaine du bien-être et du sport, ce qui l’a amenée récemment à nouer des liens avec le Centre de Recherche et d’Innovation sur le Sport à Lyon 1, et avec le Laboratoire d’Etude et d’Analyse des Comportements et des Motivations.

Affiche psychologie positive >>

exposé >>

Ouvert à tous

2016-05-17 13.11.18

Renseignements auprès de Patricia Faure : patricia.faure@arhm.fr

Laurie Brun a soutenu 

le vendredi 29 janvier 2016 à Caen

une thèse de Doctorat en Psychologie, intitulée :

SPECIFICATION D’INTERFACES HOMME MACHINE ET DE STRATEGIES D’ASSISTANCE A LA CONDUITE DANS UNE DEMARCHE DE CONCEPTION CENTREE SUR L’UTILISATEUR. —  APPLICATION A L’ANTI-RENVERSEMENT DES POIDS-LOURDS.

et a obtenu le titre de Docteur en Psychologie

avec la mention Très Honorable  à l’unanimité du jury.

Directeurs

Bernard CADET et Dominique BEYNIER,

Jury

  • Dominique BEYNIER, Professeur des universités, Université de Caen Normandie
  • Bernard CADET, Professeur des Universités émérite, Université de Caen Normandie
  • Claude COVO, Ingénieur, Volvo Group Trucks Technology
  • Patricia DELHOMME, Directrice de recherche, IFSTTAR, rapporteur
  • Armelle JACQUET-ANDRIEU, Ingénieure de recherche HDR,  Université Paris Ouest La Défense
  • Robert MARTIN, Professeur des universités honoraire, Université Lumière Lyon 2
  • Etienne MULLET, Directeur de recherche émérite, EPHE, rapporteur
  • Agnès SALINAS, Maître de conférence HDR, Université de Caen Normandie

Résumé

Ce travail traite de la démarche de conception des Interfaces Homme-Machine (IHM) centrée sur l’utilisateur final. Son objectif est d’étudier le lien entre l’IHM d’un système d’assistance à la conduite, en particulier les formats d’affichage utilisés pour représenter la situation, et les représentations mentales associées de l’utilisateur. Une IHM conçue en confrontation itérative avec l’utilisateur permettrait d’actualiser de façon pertinente la représentation mentale de la situation de ce dernier, afin de l’aider dans la gestion de l’activité.

Appliquée à la conduite de véhicules industriels spécifiques, les camions-toupie, la partie expérimentale porte sur la conception et l’évaluation d’une Interface Homme Machine d’un système anti-renversement des poids-lourds sur la route. Basé sur l’anticipation, ce système aide les conducteurs dans l’approche et le franchissement de courbes. Cette recherche s’inscrit dans le cadre du projet COROLA (COncrete mixer ROLlover Avoidance, littéralement « évitement du renversement des camions malaxeurs », financé par des fonds privés (Renault Trucks et Lafarge) pendant deux ans puis par des fonds européens (FEDER) pendant trois ans.

Trois études séquentielles ont été menées. La première a consisté à recueillir les représentations mentales des situations de renversement sur la route chez les conducteurs de camion-toupie professionnels. Un outil projectif basé sur un support vidéo a été créé dans ce but. Les résultats ont montré que l’utilité de l’information constituante de la représentation varie en fonction de la criticité et du niveau de risque présentés par la situation. Une IHM intégrant les éléments saillants de la représentation a été spécifiée sur cette base, pour être en adéquation cognitive avec les exigences de la tâche d’évitement de renversement sur la route. L’objet de la deuxième étude fut l’évaluation de l’ergonomie d’un prototype du système sur simulateur dynamique de conduite. Les données obtenues ont permis d’ajuster l’IHM. La troisième étude s’est déroulée sur route réelle, en situation naturelle d’activité, c’est-à-dire lors de livraisons de béton prêt à l’emploi. L’ergonomie globale du système a été validée, en termes d’utilisabilité, de charge mentale et d’acceptation. La caractéristique d’anticipation du système COROLA ouvre le champ de ses applications potentielles, en particulier sur la perception du risque et la conduite économique.

L’ensemble de ces travaux améliore la compréhension du lien unissant la représentation de la situation utilisée par un système (médiatisée par son IHM) et la représentation mentale qu’ont les utilisateurs de cette situation. Les données suggèrent que le format d’affichage à privilégier est de nature imagée.

Mots-clés :

conception centrée sur l’utilisateur ; Interfaces Homme Machine ; utilisabilité ; système d’assistance à la conduite ; anticipation ; représentations mentales ; Véhicules Industriels ; simulateur dynamique de conduite ; renversement.

Pour plus de détails >>