Cycle des Rencontres en Sciences Humaines & Sociales

Rencontres organisées par l’Espace METEORE et le LEACM, permettant les échanges entre chercheurs en sciences humaines et professionnels de l’hôpital et s’inscrivant dans une démarche de valorisation de la recherche.

Mardi 24 novembre 2015
Hôpital Saint Jean de Dieu, 11h45 -13h15, salle Henry Ey

Robotique & Société

Conférence-débat par

Louis Frécon

professeur honoraire (INSA de Lyon).

Louis Frécon

En tant que mythe, le robot est passé au cours du XXe siècle de la littérature d’Europe Centrale à la bande dessinée. En tant que réalité, le robot provient :

  • d’un millénaire d’évolution technologique, qui l’a enfin rendu possible au XXe siècle,
  • d’une demande économique pour des machines plus efficaces et plus souples, pouvant travailler en milieu hostile,
  • et de recherches insatiables sur le comportement des êtres animés.

Après des précisions sur ce qu’est aujourd’hui un robot, machine caractérisée par ses degrés d’autonomie plutôt que par une apparence humaine, quelques catégories de robots (industriels ou de service) seront évoquées, avant de débattre d’une réalité multiforme, de plus en plus présente au quotidien.

Ingénieur électronicien, enseignant/chercheur à l’INSA de Lyon de 1961 jusqu’en 2002, Louis Frécon est passé de l’automatique et de l’électronique digitale, à la programmation, au génie logiciel, à l’ingénierie des langages et à l’intelligence artificielle. Auteur d’un ouvrage de mathématiques discrètes (i.e. non continues) et coauteur d’un Manuel d’intelligence artificielle (2009). 

Ouvert à tous. Inscription auprès de l’Espace METEORE (patricia.faure@arhm.fr)

 Affiche Robot mythe ou réalité >>

Diaporama >>

Cycle des Rencontres en Sciences Humaines & Sociales

Rencontres organisées par l’Espace METEORE et le LEACM, permettant les échanges entre chercheurs en sciences humaines et professionnels de l’hôpital et s’inscrivant dans une démarche de valorisation de la recherche.

Mardi 2 juin 2015
Hôpital Saint Jean de Dieu, 11h45 -13h15, salle Henry Ey

La Communication Non-Violente et le parler-vrai au travail : repères clés et pratiques

Conférence-débat par

Sylvie SANCHEZ-FORSANS

Psychologue du travail et Responsable du CAPAP®

 Sylvie_Sanchez-Forsans_144pxAujourd’hui, 80% de notre temps de travail est consacré à la communication. Le désir d’une pratique dite « non violente » visant à s’appuyer sur un « parler vrai », au delà d’être une manière d’entrer en relation, de prévenir efficacement des risques de conflits, de stress ou encore de mieux gérer tout simplement nos relations humaines au travail, ouvre une véritable place aux échanges interpersonnels et à la communication dans notre vie professionnelle.

A l’appui d’exemples du quotidien professionnel et de grilles de lecture, Sylvie SANCHEZ-FORSANS  propose d’aborder, de manière ludique et simple, 10 petits repères clés et pratiques pour être vrai avec soi-même et les autres en situation de travail en 2015.

Depuis plus de 15 ans, Sylvie SANCHEZ-FORSANS s’appuie sur une véritable expertise en gestion des carrières. Responsable à Lyon du Centre d’Applications Psychologiques et d’Accompagnement Professionnel (CAPAP® ), elle supervise et forme de nombreux professionnels sur la communication, le recrutement ou le management des personnes et des équipes. Chercheur associée au LEACM, en psychologie cognitive, elle est de plus certifiée aux outils de coaching en individuel et en équipe comme, par exemple, le MBTI® (Myers Briggs Type Indicator), depuis 1999, et le TMS™ (Team Management System), depuis 2005. Elle témoigne aujourd’hui aux travers de sa pratique profession- nelle sur l’éclairage de techniques clés en matière de Communication dite « Non Violente » (CNV) et de « parler-vrai » en situation de travail et accompagne de futurs jeunes diplô- més en recherche d’emploi et en entrepreneuriat.

Mots Clés : CNV, Indicateurs typologiques, Chaudoudoux, Personnalité, Stress professionnel, Travail.

Affiche >>>

Ouvert à tous : Déjeuner au self de l’hôpital à 13 h15
Sous réserve, pour les personnes extérieures, d’une inscription auprès de l’Espace METEORE (patricia.faure@arhm.fr)

Cycle de Rencontres en Sciences Humaines & Sociales

Mardi 5 mai 2015
Hôpital Saint Jean de Dieu, 11h45 – 13h15, salle Henry Ey

Les enfants intellectuellement précoces : 

problématique et méthodologies

Conférence-débat animée par

Robert MARTIN, Professeur émérite

fondateur du LEACM en 1976

La thématique proposée est celle de l’enfant surdoué , problématique générique recou- vrant un ensemble de ramifications qui peuvent être scientifiques mais qui peuvent aussi susciter des attitudes passionnées. Pour rester dans le cadre scientifique, il sera rappelé quelques nécessités méthodologiques. Pour les autres aspects, et pour être dans le temps imparti, la problématique sera rappelée sous un angle général dans ses divers aspects historiques, éducatifs et de personnalité.

Dans cet exposé, quelques résultats de recherche obtenus par Aboud Duha, maître-assistante de l’Université de Damas seront rappelés ; son sujet de thèse sur le thème des enfants surdoués avait fait l’objet d’un échange culturel entre France et Syrie.

Affiche >>

Ouvert à tous : Déjeuner au self de l’hôpital à 13h15

Pour les personnes extérieures, s’inscrire auprès de l’Espace METEORE (patricia.faure@arhm.fr)

Cycle des Rencontres en Sciences Humaines & Sociales
Mardi 24 février 2015
Hôpital Saint Jean de Dieu, 11 h 45 – 13 h 15, salle Henry Ey

Les tranquillisants,
éléments pharmacologiques et représentations

Conférence-débat avec
Delphine CABELGUENNE,
pharmacienne PH, Docteur en psychologie cognitive

Affiche

Résumé :

Parmi les « tranquillisants », les benzodiazépines (BZD) sont les médicaments de référence de par leur balance bénéfice/risque favorable. En 2012, un français sur 5 a bénéficié d’une dispensation de BZD dans l’année. 16% des consommateurs d’anxiolytiques consomment leur médicament sans interruption.

D’un point de vue pharmacologique, la classe est homogène avec des propriétés anxiolytiques, hypnotiques, myorelaxantes, anticonvulsivantes et amnésiantes. Leur maniabilité thérapeutique est bonne avec l’existence d’un antidote en cas de surdosage. D’un point de vue pharmacocinétique, des différences existent en termes de vitesse (Tmax) et de durée d’action (1/2 vie d’élimination). En ce qui concerne leur puissance d’action, des différences existent également. Parmi les effets indésirables, sont à craindre : somnolence, hypovigilance, troubles de la mémoire, dépendances physique et psychique, dépression respiratoire. Des phénomènes de dépendance sont à craindre pour les fortes doses et les longues durées d’exposition.

La représentation sociale est une forme de connaissance socialement élaborée et partagée, ayant une visée pratique et concourant à la construction d’une réalité commune à un ensemble social. Elle permet notamment une modélisation de l’objet, une orientation des conduites, une justification des comportements du groupe et une prise de position. « Etudier une représentation sociale, c’est finalement étudier à la fois ce que pensent tels individus de tel objet mais aussi la façon dont ils le pensent et pourquoi ils le pensent ». De notre point de vue, cette représentation influence les modalités de prescription des BZD (posologie, durée d’exposition) et leur usage par les patients.

exposé >>

Sous réserve, pour les personnes extérieures, d’une inscription auprès de l’Espace METEORE (patricia.faure@arhm.fr)

 

Atelier de découverte de la pratique de « mindfulness »,

sans distinction de métier et de fonction au sein de l’hôpital,

ni obligation de participer aux journées,

le mercredi 4 février 2015 de 17 à 18 h.

La mindfulness ou pleine conscience est un exercice qui vise à porter attention de manière systématique sur ses sensations, à l’aide de la méditation.

Pratique issue du bouddhisme, elle connaît depuis plusieurs années un développement particulier en psychiatrie, étant très efficace dans la réduction du stress et de l’anxiété, ainsi que dans la dépression.

Au delà de la pathologie, la pratique de la méditation en pleine conscience est une approche accessible à tous, permettant de mieux appréhender ses émotions, source de mieux-être physique et mental et de bienveillance envers soi.