Thèses soutenues

Thèse de doctorat en Psychologie

2016 Université de Caen

Laurie BRUN a soutenu le vendredi 29 janvier

une thèse intitulée :

SPECIFICATION D’INTERFACES HOMME MACHINE ET DE STRATEGIES D’ASSISTANCE A LA CONDUITE DANS UNE DEMARCHE DE CONCEPTION CENTREE SUR L’UTILISATEUR. —  APPLICATION A L’ANTI-RENVERSEMENT DES POIDS-LOURDS.

et a obtenu le titre de Docteur en Psychologie

avec la mention Très Honorable  à l’unanimité du jury.

Directeurs

Bernard CADET et Dominique BEYNIER,

Jury

  • Dominique BEYNIER, Professeur des universités, Université de Caen Normandie
  • Bernard CADET, Professeur des Universités émérite, Université de Caen Normandie
  • Claude COVO, Ingénieur, Volvo Group Trucks Technology
  • Patricia DELHOMME, Directrice de recherche, IFSTTAR, rapporteur
  • Armelle JACQUET-ANDRIEU, Ingénieure de recherche HDR,  Université Paris Ouest La Défense
  • Robert MARTIN, Professeur des universités honoraire, Université Lumière Lyon 2
  • Etienne MULLET, Directeur de recherche émérite, EPHE, rapporteur
  • Agnès SALINAS, Maître de conférence HDR, Université de Caen Normandie

Résumé

Ce travail traite de la démarche de conception des Interfaces Homme-Machine (IHM) centrée sur l’utilisateur final. Son objectif est d’étudier le lien entre l’IHM d’un système d’assistance à la conduite, en particulier les formats d’affichage utilisés pour représenter la situation, et les représentations mentales associées de l’utilisateur. Une IHM conçue en confrontation itérative avec l’utilisateur permettrait d’actualiser de façon pertinente la représentation mentale de la situation de ce dernier, afin de l’aider dans la gestion de l’activité.

Appliquée à la conduite de véhicules industriels spécifiques, les camions-toupie, la partie expérimentale porte sur la conception et l’évaluation d’une Interface Homme Machine d’un système anti-renversement des poids-lourds sur la route. Basé sur l’anticipation, ce système aide les conducteurs dans l’approche et le franchissement de courbes. Cette recherche s’inscrit dans le cadre du projet COROLA (COncrete mixer ROLlover Avoidance, littéralement « évitement du renversement des camions malaxeurs », financé par des fonds privés (Renault Trucks et Lafarge) pendant deux ans puis par des fonds européens (FEDER) pendant trois ans.

Trois études séquentielles ont été menées. La première a consisté à recueillir les représentations mentales des situations de renversement sur la route chez les conducteurs de camion-toupie professionnels. Un outil projectif basé sur un support vidéo a été créé dans ce but. Les résultats ont montré que l’utilité de l’information constituante de la représentation varie en fonction de la criticité et du niveau de risque présentés par la situation. Une IHM intégrant les éléments saillants de la représentation a été spécifiée sur cette base, pour être en adéquation cognitive avec les exigences de la tâche d’évitement de renversement sur la route. L’objet de la deuxième étude fut l’évaluation de l’ergonomie d’un prototype du système sur simulateur dynamique de conduite. Les données obtenues ont permis d’ajuster l’IHM. La troisième étude s’est déroulée sur route réelle, en situation naturelle d’activité, c’est-à-dire lors de livraisons de béton prêt à l’emploi. L’ergonomie globale du système a été validée, en termes d’utilisabilité, de charge mentale et d’acceptation. La caractéristique d’anticipation du système COROLA ouvre le champ de ses applications potentielles, en particulier sur la perception du risque et la conduite économique.

L’ensemble de ces travaux améliore la compréhension du lien unissant la représentation de la situation utilisée par un système (médiatisée par son IHM) et la représentation mentale qu’ont les utilisateurs de cette situation. Les données suggèrent que le format d’affichage à privilégier est de nature imagée.

Mots-clés :

conception centrée sur l’utilisateur ; Interfaces Homme Machine ; utilisabilité ; système d’assistance à la conduite ; anticipation ; représentations mentales ; Véhicules Industriels ; simulateur dynamique de conduite ; renversement.

Pour plus de détails >>

Thèses de doctorat en Psychologie cognitive
École doctorale : Sciences de l’éducation, Psychologie, Information & Communication (Université Lyon 2).
Spécialité: Psychologie. mention Dimensions Cognitives et Modélisation.

2010

HAMAMA Houda. LEACM-CRIS / INRETS-LESCOT, Impact des situations d’attention partagée sur le traitement de l’information chez les conducteurs novices

9 juillet 2010, 14h, ISH.

Jury : Robert MARTIN, Professeur émérite, Université Lumière Lyon II ; Anabela SIMOES, Full professor, Institut Supérieur d’Education et Science, Lisbonne & Professeur émérite, Université Technologique, Faculté de Motricité Humaine, Lisbonne ; Bernard CADET, Professeur émérite, Université de Caen-Basse Normandie ; Marie-Pierre BRUYAS, Chargée de Recherche, INRETS ; Thierry BELLET, Chargé de Recherche, INRETS ; André CHAPON, Directeur de Recherche émérite, INRETS

Mots-clés : Attention, Attention partagée, Recherche d’informations, Traitement de l’information, Conscience de la situation, Conducteurs novices, Téléphone portable, Système de navigation, Erreurs, Prise de décision

Rēsumé : Ce travail est centré sur les effets de la distraction sur les performances de conduite. Quand il conduit, un conducteur doit non seulement être capable de maintenir le contrôle du véhicule, mais également être en mesure de prélever et de traiter les informations pertinentes provenant de l’environnement routier. Ces capacités peuvent être mises en défaut par l’introduction des systèmes de communications et d’informations dans les véhicules qui le placent en situation d’attention partagée et augmentent les sources de distraction. Ce travail tente de déterminer comment la population des jeunes conducteurs novices, caractérisée par un fort taux d’accidents (Clarke et al. 2005) et des compétences de conduite faiblement développées (Whelan at al. 2004) gère ces situations d’attention partagée. Deux expérimentations nourrissent cette thèse. La première, en environnement réel de conduite, visait à analyser les effets de l’utilisation conjointe d’un système de navigation et d’un téléphone portable sur la qualité de la prise d’information et du traitement de l’information (au travers de différents paramètres comportementaux). La seconde, réalisée en laboratoire, était destinée à compléter les résultats de la première expérimentation en se concentrant exclusivement sur les modalités de recherche et de prise d’informations selon que le conducteur est novice ou expérimenté. En fonction de l’expérience de conduite, les résultats offrent des conclusions mitigées en matière de traitement de l’information en situations d’attention partagée.

Louis-Ange ONKERE KAKOULA, Approche cognitive des comportements politiques
18 juin 2010 à l’ISH.. Mention Très Honorable.

Jury : Bernard CADET, Professeur de psychologie, U. de Caen ; Jean-Aimé BOUSSOUGOU, Professeur de psychologie, U.O.B de Libreville ; Robert MARTIN, Professeur émérite de psychologie, Directeur de thèse, U. de Lyon ; Yves SCHEMEIL, Professeur de Science politique, IEP de Grenoble ; Jean-Louis MARIE, Professeur de Science politique, IEP de Lyon ; Armelle JACQUET, Ingénieur de recherche, psychologue HDR, U. Paris Est/Marne la Vallée Louis FRECON, Professeur d’Informatique, INSA de Lyon

Mots-clés- Politique – Connaissances civiques – Représentations politiques – Raisonnement – Règles de décision – Attitudes politiques – Comportements politiques – Questionnaire – Outils linguistiques – Étudiant – Modélisation cognitive.

Résumé. L’objectif de cette étude est de rechercher les facteurs qui sous-tendent les comportements politiques chez les étudiants. L’approche développée est cognitive et conative. À ce titre, les connaissances, les représentations et les mécanismes de raisonnement sont invoqués comme éléments explicatifs des comportements. Ces processus sont appréhendés à l’aide d’outils linguistiques.
L’analyse des résultats suggère l’existence de représentations politiques plutôt négatives, au sein de cette population. Ces représentations génèrent des raisonnements qui induisent des attitudes critiques, méfiantes, à l’égard de la sphère politique, avec en toile de fond l’expression de nombreuses attentes. Pour autant, ces représentations ne doivent pas occulter la présence de perceptions positives à l’égard de l’univers politique, développées par les sujets experts qui envisagent la politique dans ses liens avec des domaines connexes. En outre, l’analyse des choix politiques fait ressortir deux formes de raisonnement sous-jacentes : des raisonnements motivés, davantage utilisés par les sujets sans proximité partisane, et des raisonnements plus heuristiques, fondés sur un savoir mémorisé adoptés par les répondants plus politisés.

ABANG SAKO ASTHA, thèse de doctorat : Approche Cognitive de la relation entre l’Image de soi et la Satisfaction professionnelle dans les groupes d’appartenance : cas des fonctionnaires du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale du Gabon.

le 8 janvier 2010 à 14h30 à l’ISH

Jury : Bernard CADET (rapporteur), Pr émérite de Psychologie – U. de Caen ; Jean-Aimé BOUSSOUGOU (rapporteur) Pr de Psychologie – U. Omar Bongo de Libreville ; Robert MARTIN (directeur), Pr émérite de Psychologie – U. Lumière Lyon 2 ; Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, Maître-Assistant en Psychologie –U. Omar Bongo de Libreville ; Armelle JACQUET IdR/HDR – U. Paris Est/Marne-la-Vallée ; Jean-Bosco OBAME NDONG, Dr du Développement et des Programmes à la DGRH du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale (GABON)

Mots-clés – Image de soi – Soi – Identité sociale – Image de soi et cognition – Satisfaction professionnelle – Structure cognitive et conative de la satisfaction – Catégorisation sociale – Groupe d’appartenance – Groupe de référence

Résumé – L’objectif de cette recherche est d’étudier les concepts « Image de soi » et « Satisfaction professionnelle » dans les groupes d’appartenance du travail, dans une approche cognitive et conative (affect et ses effets). Il s’agit de montrer que l’Image de Soi au travail est liée aux différents niveaux de satisfaction des sujets face à leur emploi. Ces niveaux de satisfaction dépendent de leur niveau d’attente. La satisfaction professionnelle reposerait donc sur le sujet et non sur l’emploi lui-même. C’est pourquoi, cette notion s’insère dans un système comprenant, d’une part, les aspects de l’emploi et ses avantages et, d’autre part, l’individu et ses attentes.
L’étude porte sur 63 sujets, population relativement réduite d’un point de vue statistique mais avec laquelle nous avons mis en lumière des résultats intéressants que, par prudence, nous considérerons comme valables pour ladite population seulement.
À la lumière de l’analyse corrélée des divers paramètres explorés, l’étude révèle qu’il existe réellement un système d’attentes « théoriques », strictement inhérentes au sujet, et un système d’attentes diversifiées issu des différences individuelles et culturelles. La satisfaction des fonctionnaires du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale du Gabon est tributaire des avantages matériels que leur emploi leur procure (bureau climatisé et équipé, voiture de service, salaires et primes…), associés à des aspects extérieurs au travail (logement de standing, revenus complémentaires, reconnaissance sociale…).
Tous ces éléments participent à la construction de l’image de réussite qu’ils renvoient aux autres. Et cette image est fortement tributaire de l’image que ces fonctionnaires se font d’eux-mêmes, associée à leurs attentes. À la lumière de cette étude expérimentale, liée à une étude théorique consacrée à la psychologie du travail dans le contexte de la fonction publique et, plus spécifiquement au vécu des fonctionnaires au travail (leur représentation de leur position, directement dans la structure, mais aussi à l’extérieur, dans la société qu’ils côtoient), il apparaît que l’image de réussite requiert une image positive de soi, révélatrice d’un sentiment de satisfaction professionnelle et personnelle. Les résultats de notre expérimentation tendent à vérifier cette dernière affirmation, étude qui appelle des recherches plus approfondies.

2009

Audrey AUBOYER, Contribution à l’évolution du retour d’expérience en tunnel routier pour améliorer la compréhension du comportement humain (usager et exploitant)

25 septembre 2009, 14h30, Institut des Sciences de l’Homme (ISH), 14, avenue Berthelot

JURY : Jean-Luc Wybo, Mines-ParisTech ; Robert Martin, Université de Lyon ; Claude Bastien, Université de Provence ; Jean-Marie Jacques, Université de Namur ; Pierre Van Elslande, Institut National de la Recherche sur les Transports et leur Sécurité ; Michel Deffayet, Centre d’Etude des Tunnels ; Alain Chabert, Société Française du Tunnel Routier du Fréjus

MOTS CLES : comportement humain, retour d’expérience, tunnel routier, dispositifs de sécurité pour l’évacuation.

Résumé : Si le nombre d’évènements générateurs de risques en tunnel routier est faible, plusieurs évènements récents ont montré que les incendies de véhicule peuvent rapidement prendre des proportions catastrophiques. Pour limiter les conséquences de tels évènements, la réglementation française impose aux exploitants de tunnels des dispositions techniques
(moyens mis à disposition des usagers pour assurer leur propre sécurité, etc.) et des dispositions d’exploitation (dispositif d’analyse des évènements significatifs, etc.).
A la lumière du retour d’expérience, force est de constater que le comportement observé des usagers n’est pas celui attendu.
Comme dans d’autres domaines, le retour d’expérience en tunnel routier a d’abord été élaboré dans une optique technique et quantitative. Les progrès technologiques ayant permis d’atteindre un niveau de sécurité élevé, il est aujourd’hui nécessaire d’avoir une démarche qualitative qui inclut les aspects humains et organisationnels.
Ce travail de recherche a été mis en place en vue d’intégrer dans le retour d’expérience la connaissance des fondements du comportement humain lors des évènements. Nous présentons une méthode de recueil de témoignage des usagers développée à partir des études menées sur le comportement humain en situation d’évacuation, utilisée à la suite d’exercices de sécurité ou d’événements réels. Les résultats apportent des éléments objectifs de compréhension du comportement des usagers permettant d’aller au-delà de certaines idées préconçues. Ils ont permis d’élaborer un modèle d’évacuation des usagers et de proposer des adaptations des dispositifs de sécurité réglementaires prévus pour l’évacuation des usagers.

Nathalie NALLET, Psychologue cognitiviste à l’UMRESTTE (Unité Mixte de Recherche Epidémiologique et de Surveillance Transport Travail Environnement, INRETS Bron) a soutenu une thèse intitulée Profils de personnalité en lien avec les infractions et/ou les accidents : qui sont les stagiaires « permis à points « ? le jeudi 23 avril 2009 à 14h30,
18 quai Claude Bernard 69007 Lyon..

Jury : Catherine Berthelon, Directeur de Recherche, INRETS (rapporteur) ; Bernard Cadet, Professeur, Université de Caen / Basse Normandie ; Mireille Chiron, Directeur de Recherche, INRETS, co-directeur de la thèse; Claude Gilbert, Directeur de recherche, CNRS (rapporteur) ; Bernard Laumon, Directeur de recherche, INRETS ; Robert Martin, Professeur, Université Lumière Lyon 2, co-directeur de la thèse ; Armelle Jacquet, Ingénieur de Recherche, HDR, Université Paris-Est (Marne la Vallée)

Mots clés : Psychologie – Personnalité – Conduite dangereuse – Permis à points (PAP) – Permis de conduire – Stage – Infractions – Comportement social – /Accident proneness/ – Locus de contrôle – Prévention du risque – Représentation

Résumé : « L’observable est-il calculable » constitue le leitmotiv de cette recherche qui trouve son origine dans une pratique d’animateur psychologue lors de nombreux stages de Permis à Points, dits stages PAP. La sécurité routière, enjeu de santé publique et préoccupation mondiale, en est le terrain d’application. L’idéologie du système repose sur l’existence d’un lien entre infractions et accidents. La question de l’éducation à la route se pose en termes de traitement cognitif et de rapport au social et à la loi. Or le fait de commettre des infractions est un acte complexe et situé, sous l’influence de plusieurs paramètres comme : l’âge, le genre, la personnalité, la prise de risque, la recherche de sensations, les représentations mentales et le comportement ainsi que les influences sociales et sociétales.
Une revue de la littérature permet de faire le lien entre les facteurs de risque individuel et l’infraction, voire l’accidentologie. Une approche d’un échantillon de 854 stagiaires (PAP), dans le cadre d’une enquête cas/témoins sur un effectif total de 2014 sujets, permet de définir la population des stagiaires PAP et d’invalider l’hypothèse selon laquelle le stagiaire s’assimilerait à Monsieur tout le monde. Tout comme il a été démontré que dans l’enfance la petite fille est plus sensible à la sanction alors que le petit garçon l’est plus aux encouragements, le stagiaire PAP, majoritairement de sexe masculin (90 % d’entre eux) est peu sensible à la sanction. Il reste donc à imaginer un système d’éducation/prévention qui prenne en compte la récompense. Le principe de la récompense ne doit pas autoriser une thésaurisation des points, puis ensuite un déstockage à volonté permettant ainsi au sujet de « s’offrir » une infraction.
Les spécificités sociales, de mode de vie et de personnalité des stagiaires permettent d’éclairer les préceptes en matière de formation. Des mesures post-permis permettant de faire entrer les préoccupations individuelles dans un enjeu collectif de santé publique pourraient favoriser le passage du curatif au préventif. La pédagogie développée avec les récidivistes en stage PAP devra aujourd’hui plus qu’hier s’orienter sur le mode de vie plus que sur l’aspect technique. Le rapport européen Dan (2000) sur les mesures post-permis a déjà souligné que plus l’accent est mis sur la personnalité dans ce genre d’animation, plus le taux de récidive est faible. Reste à savoir s’il s’agit d’animation ou de thérapeutique, auquel cas la durée du stage ainsi qu’une absence d’évaluation et de suivi posent problème.

2008

Duha ABOUD. Rapport entre l’estime de soi et le rendement scolaire ainsi que la dépression chez les enfants intellectuellement précoces et surdoués âgés de 11 à 16 ans. Thèse de Psychologie soutenue le 19 décembre 2008

Directeur de thèse : Pr R. Martin ( LEACM/CRIS).
Rapporteurs : Mireille BASTIEN, MdC, HDR, U. de Provence ; Bernard CADET, Pr, U. de Caen
Examinateurs : Mouta BARAKAT, Pr de Psychologie, U. de Damas ; Norbert NIGHOGHOSSIAN, Pr Neurologie, UCBL/Lyon1 ; Robert MARTIN, Professeur émérite de Psychologie, U. Lumière Lyon II.; Olivier REVOL, Dr. Pédopsychiatre, Chef de service à l’Hôpital Neurologique, Lyon ; Patricia FAURE, Assistante scientifique (Médecin et Dr en Psychologie cognitive), Hôpital St Jean de Dieu, Lyon.

Résumé: Cette thèse s’inscrit dans le champ de la psychologie de l’enfant intellectuellement précoce et de l’enfant surdoué. Notre objectif est de comprendre les liens entre « rendement scolaire», «estime de soi » et «troubles de l’humeur » chez ces enfants ayant un Q.I. excédant 120, en tenant compte de leurs graves conséquences. Notre problématique s’appuie sur l’impact psychologique qui permet de mieux comprendre les comportements cognitifs et conatifs (volition, affects et estime de soi) des enfants surdoués et de les aider à mieux réussir, voire à exceller dans un ou plusieurs domaines de leur choix, le mieux adapté à leur forme d’intelligence.
Notre étude de 103 adolescents scolarisés (EIP) et appariés par âge, sexe, QI et niveau socioprofessionnel, a mis en évidence le lien entre les scores au test de l’estime de soi globale ETES (Echelle Toulousaine de l’Estime de Soi), les notes scolaires et les scores au test de la dépression CDI (Children’s Depression Inventory « Inventaire de Dépression chez l’Enfant). Notre hypothèse est que la relation entre l’estime de soi et les troubles de l’humeur chez les enfants surdoués joue un rôle très important dans la genèse de la réussite et de l’échec scolaire : elle peut être cause et/ou conséquence, voire une relation pouvant induire une réciprocité récurrente. Enfin, notre but est de rechercher des solutions pour revaloriser l’image de lui-même que l’adolescent s’est forgé et lui permettre une meilleure exploitation de ses potentiels de sujet intellectuellement précoce et surdoué.

Mots clés : Enfants et adolescents Intellectuellement Précoces, Surdoués, Estime de Soi, Dépression, Troubles de l’humeur, Rendement Scolaire, Notes Scolaires.

Leonardo LANA de CARVALHO, Représentations Emergentes : Une Approche Multi-Agents des Systèmes Complexes Adaptatifs en Psychologie Cognitive, thèse soutenue le lundi 15 décembre 2008, à 14 h, à l’ISH, avec félicitations du jury.

Directeurs : S. HASSAS, Pr UCBL (LIESP) ; R. MARTIN : Pr émérite à l’Université Lyon 2 (LEACM)
Rapporteurs : J.FERBER, Pr, Université Montpellier 2 (Lirmm); E.J. LOPES, Pr, Université Fédérale d’Uberlândia – Brésil
Examinateurs : M.B. GORDON, DR C.N.R.S.; B. CADET, Pr, U. Caen ; C.BASTIEN : Pr, U. Aix-Marseille 1; L. FRECON : Pr émérite, INSA Lyon

Résumé : La capacité de développement des systèmes cognitifs naturels (de l’esprit et du cerveau par exemple) pousse à envisager l’évolution de l’acte de « computation » vers des systèmes complexes auto-adaptatifs capables d’auto-développement. Nous posons l’hypothèse que les représentations émergentes sont les mécanismes de transition entre les systèmes artificiels intelligents actuels et des systèmes cognitifs artificiels. Le concept de représentation est abordé au travers du concept de représentation matérielle et du concept de représentation dynamique. Le concept de représentation matérielle est aux origines de la psychologie cognitive. L’hypothèse que l’esprit soit un Système Symbolique Physique veut expliquer le mental par les systèmes de manipulation de symboles. En opposition à l’hypothèse symbolique de la représentation, nous pensons que les représentations ne sont pas des symboles matériels statiques mais des systèmes émergents, dynamiques, complexes et auto-organisateurs. Dans l’approche dynamique, le problème majeur est de différencier le concept de cognition de celui de représentation quand on considère que les deux sont dynamiques et que l’un fait partie de l’autre. Entre la Psychologie Cognitive et l’Intelligence Artificielle Distribuée, dans une approche systèmes complexes à base de multi-agents, nous concevons des systèmes intelligents artificiels capables de résoudre de problèmes non triviaux (problèmes d’optimisation) à travers de représentations émergentes. La méthode est celle de la psychologie informatique où les systèmes artificiels sont utilisés pour réaliser des expériences numériques afin d’évaluer les théories de la cognition.

Olivier GEORGEON, Analyse de traces d’activité pour la modélisation cognitive : application à la conduite automobile, doctorat de spécialité, soutenu le mardi 19 février 2008, salle de conférences de l’IUT Lumière – 5 avenue Pierre Mendès France – 69600- BRON.

Jury : Robert MARTIN, Professeur, Université Lyon 2 ; Alain MILLE, Professeur, Université Lyon 1; Guy BOY, HDR, EURISCO International ; Bernard CADET , Professeur, Université de Caen ; Bruno BACHIMONT, HDR, Université de Compiègne ; Andry RAKOTONIRAINY, Professeur, The University of Queensland ; Thierry BELLET, Chargé de recherche, INRETS Bron, Claude BASTIEN, Professeur, Université Aix-Marseille 1.

Résumé – Comment parvient-on à décrire les processus et états « mentaux » qu’un sujet humain met en œuvre lorsqu’il réalise une activité ? Que sont les processus et états « mentaux » ? Comment peut-on parvenir à les inférer à partir des comportements et des déclarations de ce sujet ? Quelle description obtient-on ? Notre objectif est de répondre à ces questions à partir du contexte de l’ergonomie cognitive de la conduite automobile.
Pour cela nous avons collecté des « traces d’activité » pendant une expérimentation de conduite sur route ouverte, avec un véhicule instrumenté. Ces traces sont des séquences d’événements qui décrivent l’interaction du sujet avec son environnement. Elles contiennent des données issues de capteurs, ou issues d’évaluation faites par l’ergonome ou par le conducteur lui-même. Nous avons mis au point un processus progressif de modélisation de ces traces, avec l’aide d’un outil d’ingénierie des connaissances, spécifiquement développé. Ce processus nous permet de produire des modèles de l’activité à différents niveaux d’abstraction. A partir de ces modèles d’activité, nous montrons comment un ergonome peut expliquer l’activité, en référence à son propre cadre théorique explicatif. Le cadre théorique explicatif choisi provient de la psychologie cognitive. Il décrit les processus et états mentaux du sujet comme des « schémas cognitifs », mis en œuvre de manière plus ou moins automatisée ou consciente, c’est-à-dire selon différents « niveaux de contrôle ».
Ainsi, nous pouvons inférer des schémas cognitifs à partir des traces d’activité. Ensuite, nous pouvons expliquer des activités de conduite particulières par le fait que le conducteur met en œuvre certains de ces schémas cognitifs, à certains niveaux de contrôle. Cette démarche soulève des difficultés épistémologiques auxquelles nous répondons par un positionnement « constructiviste », c’est-à-dire évolutionniste, pragmatique, et dirigé par l’ergonome.
Les résultats obtenus comprennent la méthodologie mise au point, l’outil informatique que nous avons conçu et réalisé, les modèles de l’activité que nous avons produits, et les schémas cognitifs de conduite automobile que nous avons modélisés.

2007

Alain TACER, thèse de doctorat de spécialité soutenue le 14 novembre 2007, 14h, à l’ISH-14 Avenue Berthelot, Lyon 7, Amphi Marc Bloch

François-Xavier MARCHAND, Contribution à la modélisation de la dynamique de construction d’une identité professionnelle : Étude longitudinale de la représentation du métier militaire de sous-officiers et engagés volontaires dans l’armée de Terre, doctorat de spécialité, soutenu le 28 septembre 2007, Université Lyon2, Amphi Benveniste, 86 rue Pasteur-Lyon(7)

Jury : Jean-René BACHELET, Général d’armée (2S) ; Bernard CADET, Professeur, Université de Caen (Rapporteur) ; Claude HOUSSEMAND, Professeur, Université de Luxembourg (Rapporteur); Even LOARER, Professeur, Université de Paris X Nanterre ; Robert MARTIN, Professeur, Université Lumière Lyon 2 ; Jean-Claude RABIER, Professeur, Université Lumière Lyon 2 ; Robert THOMAS, Colonel, État-major de l’armée de Terre ; Pierre VERGES, Directeur de recherche CNRS, Aix en Provence.

Résumé : Nous cherchons à saisir la dynamique de construction d’une identité professionnelle des jeunes recrues, sous-officiers et engagés volontaires de l’armée de Terre. Après avoir brossé les caractéristiques actuelles du milieu militaire où sont plongées les recrues, nous abordons le concept de représentation. L’approche structurale met en évidence le contenu et la structure de la représentation de soi comme militaire à des moments-clés, de la formation initiale à la vie quotidienne en unité opérationnelle. Cette représentation évolutive conditionne la construction de l’identité. Pour comprendre ces transformations en cours d’apprentissage, puis lors de la mise en œuvre des savoir-faire et savoir-être acquis, nous nous référons aux neurosciences cognitives (mécanismes de la mémoire) comme à des concepts de psychologie cognitivo- comportementale. Les fondements théoriques du concept d’identité individuelle et collective permettent d’embrasser ce que recouvre la notion d’identité professionnelle. Pour cela, nous explicitons la notion d’identité sociale, puis nous abordons l’identité professionnelle et l’intrication de l’identité avec la notion de représentation et des identités au travail. L’étude longitudinale retenue a mis en évidence le contenu et la structure des représentations du métier militaire et leurs transformations et permis de cerner la dynamique de construction de l’identité professionnelle.

Gérald FOLIOT, Le projet robotique : approche ontologique du problème de la naturalisation de l’esprit, thèse de psychologie. Thèse de spécialité soutenue le Vendredi 7 septembre 2007, 14h salle Marc Bloch (Institut des Sciences de l’Homme).

Mention : Très honorable.

Jury : Pr Robert Martin (Directeur de thèse), U. Lyon2 ; Pr Bernard Cadet (Rapporteur), U. de Caen ; Pr Jean-Paul Delahaye (Rapporteur), U. Lille 1 ; Pr Claude Bastien, U. Aix-Marseille 1; Pr Alain Bonnafous, U. Lyon2; Pr Louis Frécon, INSA de Lyon ; Pr Jean-Claude Rabier, U. Lyon2 ; Pr Alain-Marc Rieu, U. Lyon3

Résumé : Le problème de la naturalisation de l’esprit consiste à déterminer si l’esprit peut être expliqué dans les termes d’un langage emprunté à la physique, la biologie, la chimie, l’informatique, les neurosciences,… Naturaliser l’esprit semble la seule façon de résoudre le paradoxe qu’impose l’argument de la clôture causale à la psychologie ; comment, dans un monde a priori physique, peut-il y avoir des états mentaux comme des croyances, des émotions,… qui sont non physiques, mais qui ont une efficacité causale sur le monde physique ?
Si nous acceptons la psychologie comme une discipline à ne pas éliminer au profit des neurosciences, et si parallèlement nous acceptons la pertinence des neurosciences à expliquer l’esprit, nous ne pouvons qu’admettre une forme de dualisme, que nous nommons dualisme explicatif ou dualisme des lois. Dans ce cadre, comment peut-on passer d’un système matériel à une forme d’esprit, c’est-à-dire comment peut-il exister dans un monde physique, des phénomènes mentaux ?
La robotique et les machines sont à ce titre, un cadre de travail intéressant. En effet, ce sont des systèmes matériels dans lesquels on aimerait produire une forme d’intelligence comparable du moins sur le plan des performances cognitives à l’homme. Notre approche sera ontologique, car nous nous intéressons aux conditions d’existence de ces systèmes et non à leur finalité. Nous remarquons que l’ontologie des machines a évolué : nous sommes passés d’une vision mécanique (automate), à des machines logiques (ordinateur) et prochainement à des machines dites naturelles (neurocomputeur, machine moléculaire, ordinateur quantique,…). Implicitement, le recours à la machine comme modèle explicatif de l’homme est passé d’une hypothèse matérialiste (thèse de l’Homme-Machine), à une hypothèse fonctionnelle (thèse de l’Homme- Ordinateur) et actuellement à une hypothèse biologique de l’homme (thèse de l’Homme-Neuronal).
L’apparition des machines dites naturelles, en particulier des neurocomputeurs, donne un nouveau sens aux tentatives de réduction de l’esprit sur le matériel. S’il existe un neurocomputeur, ou un neurorobot, pourra-t-on dire qu’il possède des états mentaux ? Est-ce que l’emploi de composants dits naturels suffira à expliquer l’esprit ? Si on accepte la thèse de l’identité, on pourrait répondre par l’affirmative. Le problème de cette thèse est qu’elle recourt à une forme affaiblie de l’argument du divin et donc ne peut expliquer pourquoi on observe que l’homme a une psychologie. À l’opposé, les arguments anti-réductionnistes peuvent être aussi tous réfutés au nom du principe de la clôture causale du monde physique (un phénomène physique ne peut avoir qu’une cause physique, i.e. si je lève le bras pour prendre un stylo, la cause de ce mouvement ne peut qu’être due à l’activité d’un réseau de neurones et pas à une intention).
La seule position qui nous semble soutenable est celle de l’anature de l’esprit, c’est-à-dire d’une rupture qualitative entre le monde de la biologie et celui de la psychologie, d’une séparation entre des lois matérielles et des lois psychologiques. Pour le prouver, nous montrons qu’il existe une forme particulière de machine (les antimachines ou machines polymorphes), qui tout en étant basée sur des réseaux de neurones, produit une forme de physique particulière. Nous admettons ainsi que la thèse de la Machine-Esprit peut résoudre le problème de la naturalisation de l’esprit, en étant seulement un modèle explicatif des circonstances déterminantes de l’esprit (ce n’est donc pas une tentative de réduction de la psychologie à des lois machinales).
Finalement, nous proposons de ne pas naturaliser l’esprit dans le cadre des modèles explicatifs actuels, mais de naturaliser l’esprit dans une forme nouvelle de physique. Ainsi, l’esprit serait une structure idéaliste ayant émergé dans notre univers.

2006

Mohamed TOUAHRIA, a soutenu à Sétif (DZ) le 19 décembre 2006 une thèse de doctorat d’Etat en informatique (droit algérien) sur le sujet Vers un Atelier de Génie Cognitif. mention Très Honorable.

Jury : Pr R.E. Bekka, U. de Sétif ; Pr L. Frécon, INSA Lyon & LEACM ; Pr. M.C. Batouche, U. de Constantine ; Pr M. Mostefaï, U. de Sétif ; B. Bellatar, U. de Batna ; O. Kazar, U. de Biskra.

Résumé : L’auteur expose l’évolution de l’environnement logiciel primitif construit à Sétif pour le LRC Ibn Rochd, langage de type 0++ dérivé de SyGeMOR combinant règles et objets. La réalisation de Systèmes-Experts de plus en plus variés et ambitieux a été au coeur d’une double démarche de type Prototypage Evolutif, qui a amené à étendre parallèlement le langage et les fonctionnalités de son environnement, pour favoriser une définition de plus en plus expressive des applications et faciliter l’utilisation de plus en plus efficace de l’environnement de développement, devenant progressivement un véritable Atelier de Génie Cognitif.

Abdallah KHABABA, a soutenu à Sétif (DZ) le 18 décembre 2006 une thèse de doctorat d’Etat en informatique (droit algérien) sur le sujet Une Méthodologie Cognitive. mention Très Honorable.

Jury : Pr A. Boucenna, U. de Sétif ; Pr L. Frécon, INSA Lyon & LEACM ; Pr. M.C. Batouche, U. de Constantine ; Pr M. Mostefaï, U. de Sétif ; B. Bellatar, U. de Batna ; O. Kazar, U. de Biskra.

Résumé : Sur la base du LRC Ibn Rochd développé à Sétif avec Mohamed Touahria, et du développement de Systèmes-Experts d’envergure, l’auteur revisite la question de la méthodologie cognitive. A la lumière de réalisations portant notamment sur le Conseil en matière de transport individuel, et sur le Conseil en matière d’orientation scolaire et universitaire (4 versions successives) l’auteur met en lumière l’importance du prototypage évolutif comme technique de révélation puis de gestion des véritables besoins tant du donneur d’ordre que des utilisateurs, ou la nécessité d’envisager une maintenance des Bases de Connaissances stratifiée, certains utilisateurs privilégiés pouvant participer à la mise à jour factuelle, le reste de la maintenance restant de la responsabilité du cogniticien.

2005

Okba KAZAR (LIRE, Constantine / LEACM ) a soutenu le 17 septembre 2005 à l’ Université Mentouri (Constantine, DZ), une thèse d’Etat de droit algérien, en informatique intitulée Un modèle d’agent à raisonnement adaptable.

Jury : Pr M.Boufaida, U.Mentouri, Président ; Pr T.Laskri, U.Annaba ; Pr A.Nacer, USTHB, Alger ; Pr A.Mokhtari, USTHB, Alger ; Pr Z. Sahnoun, U. Mentouri, rapporteur ; Pr L.Frécon, INSA Lyon, rapporteur.

Résumé : Le modèle SMA est d’autant plus souple qu’un agent peut combiner des formalismes cognitifs variés, par coordination d’agents spécialisés classiques n’exploitant qu’un formalisme.

2004

Béatrice Elisabeth BAILLY (LEACM / LESCOT ) a soutenu le 13 décembre une thèse de spécialité en psychologie intitulée Conscience de la situation des conducteurs : aspects fondamentaux, méthodes et applications pour la formation des conducteurs.

Alain JOUANDEAU (LEACM / ESCHIL ) a soutenu le 8 octobre une thèse de spécialité en psychologie intitulée Contribution à la modélisation de la satisfaction client par la logique floue.

2002

Frédéric ROUSSET (LEACM ) a soutenu le 1er mars une thèse de spécialité en psychologie intitulée Bases cognitives et sensorielles dans la compréhension des métaphores.

jury : C.Belisle, ISH ; Pr M.C. Fourment, U.Paris XIII, rapporteur ; Pr L. Frécon, INSA Lyon ; M.D. Gineste, MdC U. Paris XIII, co-directrice ; Pr. R.Martin, U. Lyon2, co-directeur ; Pr J.P. Meunier, U. catholique de Louvain, rapporteur

2001

Chantal COMBE épouse PANGAUD(LEACM ) a soutenu le 18 décembre 2001 à l’ISH une thèse de spécialité intitulée Contribution à l’étude de la complexité du système mnésique humain : approche multi-dimensionnelle des relations entre mémoire et métamémoire.

jury : Pr B.Cadet, U.Caen ; Pr L. Frécon, INSA Lyon ; Pr J. Juhel, U. Rennes II ; Pr S. Larochelle, U. Montréal ; Pr E. Rosado, U. Catholique de Campinas (Brésil) ; Pr. R.Martin, U. Lyon2, directeur ; Pr A. Silhem, U. Lyon 3.
mention très honorable avec félicitations du jury.

Delphine CABELGUENNE (HCL/LEACM) a soutenu le 18 décembre 2001 à la Médiathèque Santé une thèse de doctorat de pharmacie intitulée Mise au point d’un outil de formation des infirmières pour le bon usage du nécessaire à perfusion à l’hôpital : contributions de la théorie des représentations sociales à la description des pratiques.

jury : Pr C. COLLOMBEL, professeur faculté de pharmacie, président ; Pr JP AURAY, professeur université Lyon I, directeur de thèse ; Pr R. LEVERGE, pharmacien, hôpital Lariboisière, rapporteur ; Pr J CALOP, Pharmacien, CHU de Grenoble, rapporteur ; Pr Robert Martin, Université Lyon II ; Mme MT BRANDON, pharmacien, hôpital de la Croix-Rousse, HCL ; M. J. BUREAU, pharmacien, C.H. Lyon Sud, HCL ; M. C. COTE, ERSICO

Pierre MAUCHAND (LEACM) a soutenu le 16 novembre à l’IUT Lumière (Bron) une thèse de spécialité intitulée Motivation sous incertitude : étude de l’influence de l’heuristique d’ancrage et d’ajustement sur les cognitions de comportement et la performance

jury: Pr A.Maignan, U.Lyon 2, président ; Pr B.Cadet, U.Caen, rapporteur : Pr J.M.Fabre, U. de Provence / Aix-Marseille I, rapporteur ; Pr. R.Martin, U. Lyon2, directeur ; Pr L. Frécon, INSA Lyon .

mention Très Honorable, avec félicitations du jury.

Evelyne MOLLARD épouse CRETIN (Hôpital de Neurologie et LEACM ) a soutenu le 18 juin 2001 à l’ISH une thèse d’habilitation à diriger des recherches intitulée Les thérapies comportementales et cognitives

jury : Pr B. ROGE, U.Toulouse le Mirail, Pr Ch. NASSAR, Université Libanaise, Dr J.COTTRAUX, directeur de l’Unité de Traitement de l’Anxiété, HCL et U.Lyon I; Pr L. Collet, U.Lyon I; Pr R.Martin, LEACM ; Pr L.Frécon, LEACM et INSA Informatique ; Dr A. SALLA, LEACM

2000

Irène Amélie CONGO (LEACM) a soutenu le 17 novembre 2000 à l’ISH une thèse de spécialité intitulée Informatique et Développement au Burkina : Etude des Représentations

jury : Pr L.Frécon, LEACM et INSA Informatique, président ; Pr R.Martin, LEACM, directeur ; Pr C.Bastien, U.Aix, rapporteur ; Pr A.Silem, U.Lyon 3 et ISH, rapporteur ; J.Tankoano, Délégué Général à l’Informatique, Burkina Fasso.

mention Très Honorable, avec félicitations du jury.

Patricia FAURE (LEACM et Hôpital Saint-Jean de Dieu, Lyon) a soutenu le 6 octobre 2000 à l’ISH une thèse de spécialité intitulée Etude différentielle multifactorielle des paramètres grapho-spatiaux de l’écriture.

Jury : Pr R.Martin, LEACM ; Pr M.Carlier, IUFM Orléans ; Pr C.Bastien, U.Aix ; Pr Eustache, U.Caen; F.Michel, DR CNRS honoraire; Pr L.Frécon, LEACM et INSA Informatique.

Véronique HUSKA-CHIROUSSEL (LEACM/LESCO) a soutenu le 26 avril à l’Université Lyon 2 (Bron) une thèse de spécialité intitulée Le guidage dans les transports : intérêts d’une information figurative. Analyse expérimentale et comparative de différents types d’aide.

jury : R.Martin, A.Simoes, Ch. Tijus, C.Thinus-Blanc, A.Chapon

1999

Sai Nan YAO (LEACM/ UTA Hôpital Neurologique) a soutenu le 4 novembre une thèse intitulée Troubles cognitifs dans les obsessions/compulsions.

mention Très Honorable, avec félicitations du jury.

1998

Mohammad Hossein ABDOLLAHI a soutenu le 18 décembre 1998 à l’Université Lyon 2 (Bron) une thèse de spécialité intitulée Contribution aux problématiques de la récupération de l’information en mémoire : effet du mode d’apprentissage sur la performance de rappel

jury : Pr L.Frécon, LEACM et INSA Informatique, président ; Pr R.Martin, LEACM , directeur ; Pr C. Bastien, U. Aix, rapporteur ; A. Chapon, DR INRETS Bron, rapporteur ; N.Tirandaz, MdC U. Lyon I.

Slim MASMOUDI a soutenu le 10 juillet 1998 à l’Université Lyon 2 (Bron) une thèse de spécialité intitulée Modélisation cognitive de l’expertise de débogage de systèmes informatiques complexes.

Philippe AVERTY a soutenu le 3 juillet 1998 à l’Université Lyon 2 (Bron) une thèse de spécialité intitulée Les effets de la charge de trafic sur le niveau d’activation psychophysiologique du contrôleur aérien.

1997

Véronique BESOMBES-MATHELIN., thèse de spécialité intitulée Facteurs humains de risque d’accident corporel de la circulation routière en milieu urbain : analyse de l’activité cognitive.

Hervé BRUNI, thèse de spécialité intitulée Contribution à l’étude des caractéristiques temporelles dans l’approche des variations de l’attention.

Janine CORNATON-ROCHE., thèse de spécialité intitulée Approche des concepts de professionnel et de professionnalisation.

1996

M.P. BRUYAS, thèse intitulée Reconnaissance et compréhension de pictogrammes dans le domaine des transports.C. PHILIPPS-BERTIN, thèse intitulée Rôle de l’activité cognitive dans le maintien de la vigilance du conducteur automobile.

1995

Y. BAK, thèse intitulée Représentations-connaissances du travail et du changement technologique : étude des processus díacquisition des connaissances dans líapprentissage des nouvelles technologies

1994

Y.C. BLANCHON , thèse en 2 tomes intitulée L’erreur humaine chez le jeune enfant .Bruno VINCENT, thèse intitulée Contexte acoustique et environnemental des variations de la gêne due au bruit autoroutier. essai de modélisation.

1993

C. JEHL , thèse intitulée Etude de l’influence des facteurs perceptuels et cognitifs sur la mémoire olfactive

1992

N. BEDOIN , thèse en 2 tomes intitulée Etude de l’articulation de différentes procédure mentales dans les activités sémantiques : Exemple de la lecture et de la catégorisation.

HILLAIRET – HOFFBECK M., thèse intitulée Influence des milieux hospitaliers sur le profil psychologique du personnel infirmier . (avec félicitations du jury)

1991

P. DURAND P., thèse intitulée L’introduction du tennis à l’école .C. FOLLMI, thèse intitulée L’autonomie créatrice, Système fraternel et système familial.

L. MONOD-RUIMY, thèse en 4 tomes intitulée L’identité psycho-sociale du conseiller d’orientation. Du sentiment d’identité chez le conseiller d’orientation à son identification.

S. PORTALIER, thèse intitulée Analyse différentielle du déficit et du handicap sensoriels.

M. PRADELLE, thèse intitulée Etude diachronique de l’intégration scolaire du jeune déficient visuel. Le fait villeurbannais (1890-1990). J. VACHERAND-REVEL, thèse intitulée Interaction cognitive et interface graphique

1990

Marie ANAUT , thèse intitulée Les conduites de placement des enfants : Analyse de la répétition intergénération.

J. AUPETIT, thèse intitulée Contribution à l’explication des comportements du conducteur automobile.

E. BUGGLIN E., thèse intitulée Traits de personnalité et observance des mesures thérapeutiques pour les diabétiques de type II . Dr : M. Defayolle.Patricia FOURNIER-CHAMPELOVIER, thèse en 2 tomes intitulée Les représentations des conducteurs automobiles et leurs attitudes vis-à-vis des économies d’énergie .

Eliana ROSADO, thèse intitulée Communication médiatisée et processus d’évolution des représentations. Etude de cas : la représentation de líinformatique.E. SIEROFF, thèse intitulée Attention et automatismes dans la lecture : Approche de la neuropsychologie cognitive.

1989

M. DIENG, thèse intitulée Les stéréotypes et préjugés comme processus cognitifs associés au mécanisme de la perception.

1987

P. AGERON, thèse intitulée Représentations sociales, immigration maghrébine et formation continue

J.P. ALBERTAS, thèse intitulée 1923-1978 L’école de métiers des industries métallurgiques : cinquante ans d’histoire d’un établissement technique et de ses élèves.

H. TATANGANG NYOPOMBOI, thèse en 2 tomes intitulée L’angoisse face à l’entrée dans le monde des adultes chez les adolescents en fin de cycle de l’enseignement du second degré.

1986

T. N’DALA, thèse intitulée Problèmes socio-scolaires des élèves de milieu familial défavorisé .

1985

J. AMVAME, thèse intitulée Les représentations sociales de la profession de psychologue : Etude comparative sur deux échantillons de population

L. EL ALAMI, thèse intitulée Adaptation des jeunes immigrés marocains

B. GOSSOT , thèse en 2 tomes intitulée Psychologie des adolescents en situation d’échec scolaire global : Analyse de la construction de l’identité dans le champ institutionnel.

M. M’BOUMBA N’Ziengui, thèse intitulée Les distances interpersonnelles qui existent dans les entreprises gabonaises.

M. ROUMANE, thèse en 2 tomes intitulée Adaptation scolaire et climat affectif de l’enfant. Etude comparative sur les élèves de l’école primaire (filles et garçons).

1984

E. LORENTE, thèse intitulée Contribution à l’étude de la formation aux métiers du bois

1983

A.K. N’DOYE, thèse en 2 tomes intitulée La télévision scolaire du Sénégal (1976-1981) : Etude des obstacles à l’innovation.

1982

G. CUEILLERON-CONDON., thèse en 2 tomes intitulée A l’écoute des bruits en zone rurale.

M.L.A. VASQUEZ , thèse intitulée Contribution à l’étude du développement psychique chez l’enfant.

1981

J.M. CAILLOT-ARTHAUD, thèse intitulée Formation des adultes et induction du changement – Les procédures de formation dans une banque spécialisée.

J.-C. COUHANNAUD, thèse intitulée ça, geste de l’enfant